American Staffordshire Terrier infos sur cette race.

octobre 7, 2022

L’American Staffordshire Terrier ou Armstaff est issu du croisement de chiens utilisés à l’origine pour les combats. Il n’est pas d’Angleterre, mais du Canada.

Apprendre des tours à mon chien.
Apprendre des tours à mon chien.

Histoire de la race

L’American Staffordshire Terrier ou Armstaff est issu du croisement de chiens utilisés à l’origine pour les combats. Il n’est pas d’Angleterre, mais du Canada. Il est plus précisément issu d’un croisement entre un Bull Terrier et un Blue Paul Terrier, deux races qui n’existent plus aujourd’hui. Il faudra attendre le début du XXe siècle pour qu’un éleveur américain développe son pedigree en mélangeant les races. Ces derniers en firent aussi plus de variétés, notamment l’incontournable pitbull (utilisé comme pitbull à l’époque).
Au début des années 1800, avant d’être interdit, l’Amstaff était largement utilisé dans les combats aériens traditionnels des deux côtés du détroit. Au début du XXe siècle, lorsqu’il revient aux États-Unis, sa race est au bord de l’extinction et les éleveurs américains l’élèvent en même temps que le pitbull. Il a été reconnu par l’American Kennel Club en 1936, mais était alors connu sous le nom de Staffordshire Terrier. Le mot « américain » ne lui a été attribué qu’en 1972. Ils sont apparus en France en 1987

STAFFORDSHIRE TERRIER

Caractéristiques principales

  • Nom : Amstaff, American Staffordshire Terrier.
  • Groupes : Groupe 3 : Terriers. – Partie 3 : Bull Terrier.
  • Son poil : dur et court, doit être serré et brillant.
  • Robes : de toutes les couleurs, monochromes, panachées et même multicolores. Cependant, les normes actuelles de la FCI n’acceptent pas plus de 80% de robes blanches ou noires et feu.
  • Sa tête : de longueur moyenne. Le crâne est large, le museau est de longueur moyenne et la partie supérieure est arrondie. Les muscles des joues sont très visibles.
  • Ses oreilles : les oreilles tombantes sont des normes interdites. Les oreilles ne sont généralement pas coupées, attachées haut, courtes et semi-dressées.
  • Ses yeux : noirs, ronds, bien espacés.
  • Corps : Le dos est court et légèrement incliné vers la base de la queue. La poitrine est bien affaissée et musclée. Son ossature est solide.
  • Queue : Courte et attachée bas, ni enroulée ni portée sur le dos, mais horizontale

Comportement et caractère

Issu des bouledogues et des terriers, ses origines le suivent inévitablement. Par conséquent, aucune tentative ne doit être faite pour inciter Amstaff à être agressif. Cependant, il n’y a aucune raison de comparer ce trait de caractère à l’enseignement classique. Ce chien est docile, patient, obéissant, docile et affectueux.
Amstaff est docile et intelligent. Donc, l’éducation n’est généralement pas un problème. Il faut qu’il comprenne que sa passion peut le servir. Il est inapproprié de l’éduquer avec violence. Cela décuple son agressivité. Au lieu de cela, un apprentissage en douceur est recommandé. Il faut savoir être ferme et faire preuve d’empathie.
L’American Staffordshire Terrier est un chien calme, introverti et propre qui s’adapte facilement à la vie en intérieur, que ce soit en maison ou en appartement. Bien que l’espace soit limité, la vie à l’intérieur n’est pas un problème pour Amstaff. Dans la journée, il lui suffisait de sortir quelques fois sur une corde. A la campagne il sera heureux dans un jardin clôturé. Il pourra courir et se dépenser.
Dans les lieux publics, son propriétaire peut porter une muselière et le tenir en laisse. Selon les lois du 6 janvier 1999 et du 20 juin 2008, la race relève bien de la catégorie 2 (chiens de garde).

Comment le nourrir ?

L’American Staffordshire Terrier devrait consommer environ 300 grammes de nourriture par jour. Sa nourriture ne doit pas être trop importante. Cependant, il doit être riche en protéines. Par conséquent, en plus des croquettes de haute qualité, on peut lui donner moins de viande rouge.

Ces tendances santé.

  • Robuste
  • Prise de poids facile

L’American Staffordshire Terrier est en bonne santé. Par conséquent, il a peu de maladies génétiques. Cependant, il peut développer une atrophie cérébelleuse avec dégénérescence du cortex cérébelleux. De plus, il peut avoir une dysplasie de la hanche, surtout s’il n’a pas contrôlé son activité physique quand il était jeune.

Il n’est pas non plus sujet à une maladie. Il tolère bien le froid et la chaleur en été. Il a juste besoin d’être vacciné contre les maladies courantes des chiens. Avec une espérance de vie moyenne de 12 ans, c’est un chien robuste sans problème de santé particulier.